CONTRA MESTRA CHICLETE ?

L’École de Capoeira Angola Lille a la chance de pouvoir accueillir la Contra-Mestra Chiclete, ou Julie Flipo.
C’est elle qui coordonne l’enseignement global de l’Ecole, qu’elle a fondé en 2004.
Chiclete a découvert la Capoeira Angola en 2000 à Mexico City avec Mestre Marcelo Angola (Angoleiros do Mar – Ilha Itaparica-Bahia).
Elle vit depuis lors entre Lille-France et Salvador Bahia ou elle a maison et famille.
Elle est reconnue « Contra Mestra » en 2017 par Mestre Marcelo Angola.

C’est l’une des 3 seules femmes en Europe à gérer seule une Ecole de Capoeira Angola.

Chiclete a également crée, en parallèle, une structure dédiée au développement de la culture afro-brésilienne dans son ensemble.
Le Brésil peut enfin rayonner dans tous les Hauts-de-France: Animation Brésil !
On y retrouve des Ateliers-découvertes-Initiation de diverses pratiques brésiliennes: comme la danse brésilienne, la percussion brésilienne et même la cuisine brésilienne.

Son approche

Française d’origine et vivant une partie de l’année au Brésil, elle mène son projet dans une double-culture. Elle transmet le meilleur de l’énergie brésilienne en l’adaptant à l’exigence pédagogique française. Elle apporte à ses élèves l’approche la plus « brésilienne » possible de cet art ancestral indissociable du Brésil. C’est une femme, et l’une des 3 seules femmes en Europe à tenir une Ecole de Capoeira Angola. Sa passion est liée à la Capoeira « Angola ». Qu’elle estime plus « dansée » et expressive, bien différente de la Capoeira « contemporaine ou régionale » . Elle met particulièrement en avant la « musicalité de la capoeira angola « . Une fois par semaine au moins, le cours est dirigé sur le chant et la percussion afro-brésilienne. Pour elle : la Capoeira Angola, culture afro-brésilienne fascinante, ne s’adresse pas qu’à un public fortement musclé et masculin. Elle s’adresse à chacun d’entre nous à sa manière !

CMestra Chiclete

Menu